Le château de Moosham

                      Image: Markus 'Mex' Winkler, CC BY-SA 3.0 AT, via Wikimedia Commons 

             Dans cet article, je souhaite vous faire découvrir un château situé en Autriche. Il est précisément situé à Untemberg commune du district de Tamsweg dans l’état de salzbourg.
Ce château se dresse au-dessus de la vallée de la « Muhr », il s’agit d’une colline rocheuse du Mitterberg qui est une ancienne commune autrichienne. Le château doit son nom grâce à la tourbière marécageuse qui entoure celui-ci.

Le château à un lourd passé et son origine remonte à l’époque romaine. Les premières mentions de ce château remontent dès 1191. Auparavant, un château romain avait laissé ça place au château actuel, puis à partir de 1285 le château appartient aux archevêques de Salzbourg. Au XIVe siècle le château devient le siège du burgrave épiscopal (nom donné au moyen-âge au commandement militaire d’une ville ou d’une place-forte lorsqu’il exerçait en même temps sur les bourgeois le droit de juridiction), et pendant les années à venir le château changera de mains assez régulièrement.Dans cet article, je souhaite vous faire découvrir un château situé en Autriche. Il est précisément situé à Untemberg commune du district de Tamsweg dans l’état de salzbourg.

Image: Ruebsal ( Ruebsal ), CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Ce château se dresse au-dessus de la vallée de la « Muhr », il s’agit d’une colline rocheuse du Mitterberg qui est une ancienne commune autrichienne. Le château doit son nom grâce à la tourbière marécageuse qui entoure celui-ci.

Le château à un lourd passé et son origine remonte à l’époque romaine. Les premières mentions de ce château remontent dès 1191. Auparavant, un château romain avait laissé ça place au château actuel, puis à partir de 1285 le château appartient aux archevêques de Salzbourg. Au XIVe siècle le château devient le siège du burgrave épiscopal (nom donné au moyen-âge au commandement militaire d’une ville ou d’une place-forte lorsqu’il exerçait en même temps sur les bourgeois le droit de juridiction), et pendant les années à venir le château changera de mains assez régulièrement.

À la fin du XIVe siècle avec l’arrivée du Prince, l'archevêque Leonhard Von Keutschach, qui acquit le château en 1945 et conçut et réalisa son projet qui fut de reconstruire celui-ci ayant souffert de ses années de guerre et d’absence d’entretien, mais aussi de l’agrandir. Une majeure partie visible à ce jour est due à ses travaux.

Entre 1675 et 1690, les faits les plus sanglants ont lieu au sein de ce château. Les procès de Salzbourg ou plus précisément des procès de sorcelleries. En total, 139 personnes seront exécutées en ce lieu qui servira en plus de lieu de procès, de lieu d’exécution. Les enfants ne furent pas épargnés, 39 enfants de 10 à 14 ans et 53 adolescents furent exécutés. Il faut savoir que la majorité des personnes exécutées seront des hommes (plus d’une centaine) et la plupart des mendiants. Un registre créé à cette époque, nomme la victime la plus jeune à 10 ans et la plus âgée à 80 ans. Les victimes quant à eux étaient torturées en sectionnant un de leurs membres ou en les brûlants à l’aide de fer à marquer sur le torse. Après des heures de tortures et dans un état proche de la mort, la proposition leur était faite de savoir quel type de mort, il souhaitait (pendaison ou décapitation).

Auteur inconnuUnknown author, Public domain, via Wikimedia Commons

Après cette page de l’histoire le château resta calme, mais au XVIIIe siècle des faits troublant réapparaissent. L’archevêque le comte Jérôme Von Colloredo dissout le bailliage (autorité seigneuriale qui se charge des activités judiciaire et administrative), de Moosham en 1790, sans le financement de l’église le bâtiment tombe en ruine.


Peu de temps après un rapport indiquant des cerfs et du bétail retrouvés mort dans le parc du château. Les habitants ont conclu assez rapidement que des loups-garous avait élue domicile dans le parc. Les exécutions furent de nouveau perpétrait, certains habitants furent accusaient d’être des loups-garous et leur fin fut tragique.

Après cette histoire, Moosham resta abandonné jusqu’en 1886 quand un explorateur autrichien et mécène achète et s’installe au château. Il commence un long processus de restauration. De nos jours, le château appartient toujours à la lignée de cet explorateur autrichien.


Concernant les faits paranormaux, des présences, des murmures, des visiteurs se sentent touchés sont reportés. Il est dit également qu’il est possible d’entendre des gémissements des victimes des procès des sorcières. Bien sûr les faits évoqués sont ni plus, ni moins que des faits relevés sur quelques sites qui ne sont, en aucun cas, prouvés. Je n’ai pas pu trouver de vidéos qui pourraient affirmer ou au contraire démentir ses faits. Je manque malheureusement d’éléments concrets sur le côté paranormal de ce château et ce manque m’oblige à arrêter celui-ci. Si vous avez d’autres informations sur ce château et son histoire, n’hésitez pas à me contacter par mail.

Date de dernière mise à jour : 06/04/2021

×