Le Cimetière d'Highate

Le cimetière d'Highate et son vampire.

 L’Angleterre, terre du paranormal et des nombreux monuments historiques. Même si j’essaie de vous proposer le plus possible d’articles en rapport avec le paranormal en France, il est assez difficile, en effet, d’en trouver. Il faut donc se rendre dans d’autres pays donc pour celui-ci l’Angleterre.
Je souhaite vous faire découvrir un cimetière. Celui-ci, situé au nord de Londres, a ouvert en 1839 pour une raison simple, les cimetières installés en ville ne pouvait plus absorber les trop nombreux enterrements. Il fut donc créé sept grands cimetières qui furent nommés « Magnificent seven » traduit par « les sept magnifiques » et le cimetière highgate, donc je vais vous parler est l’un d’entre eux.

Ce cimetière est divisé en deux parties, séparer par une route. Le côté est, accessible librement, quant au côté Ouest n’est accessible que sur visite guidée. Le côté ouest est un endroit calme où une végétation et une faune y est présente et rend l’endroit d’une tranquillité exemplaire. La visite libre y est interdite pour des raisons de sécurité, certains côtés sont endommagés le terrain est parfois instable, il faut dire aussi que la végétation donc beaucoup de fleur, arbustes ont étaient planté par l’homme et laissé à l’abandon pour donner un aspect sauvage au cimetière, la présence d’un guide permet néanmoins de sécuriser la visite. Il faut savoir que la visite guidée de ce côté du cimetière est intéressante pour les visiteurs passionnés d’architecture et d’histoire de monument.

Concernant le côté est du cimetière, celui-ci est en accès libre contre le payement d’un droit de passage, donc le prix est peu élever et permet l’entretien de celui-ci par l’association London cemetery compagny, qui possède et exploite ce cimetière. Mais du côté Est pas question de guide, vous pouvez vous promener entre les sentiers librement. L’association a créé le côté est en 1856, pour favoriser un enterrement dans un environnement agréable, bien plus agréable que les cimetières du centre-ville, qui rappellent le, étaient surpeuplés et devenus cher. L’association en profite pour relier ce nouveau cimetière à l’ancien (le côté Ouest) via un tunnel sous la route, qui relie celui-ci directement à la chapelle de l’église d’Angleterre qui se trouve donc du côté ouest. Au cours de l’année 1860, le cimetière devient populaire et une trentaine d’enterrements par jours seront réalisés et parmi eux quelques célébrités.

 Les phénomènes paranormaux apparaissent généralement sur les lieux d’histoire, des lieux ou se sont déroulés des faits ou des atrocités qui comme une sorte de lien, développe des potentiels événements ou des phénomènes étrange et potentiellement inexpliquée. Malgré tous rien ne serait plus normal que des événements paranormaux dans un cimetière, en effet de nombreuses personnes décédées s’y retrouve et dans ce cas, on peut effectivement penser qu’auront lieu ce que tous amateurs de paranormal recherche. En plus des phénomènes paranormaux, une légende de vampire est apparus dans ce lieu. Il a été désigné comme le vampire d’Highgate. Tous commencent avec l’histoire d’Elisabeth Siddal qui fut la femme d’un peintre célèbre du nom de Dante Gabriel Rossetti. En 1862, celle-ci se donne la mort par overdose. Elle fut enterrée dans la partie ouest du cimetière et son mari déposera dans son cercueil un recueil unique exemplaire d’un ensemble de poèmes afin que sa défunte femme l’emporte avec elle pour toujours. 

 Malheureusement, son époux ne se remettra jamais de la mort de sa femme et sombre peu à peu dans l’alcool et la drogue. Quelque temps plus tard l’éditeur du poète, un peu mécontent de l’absence de ce recueil, demandera à Rossetti de le récupérer. Oui !!! Rien que ça le récupérait !!! Bien sûr dans le cercueil de sa défunte femme. Malgré de nombreuses et logiques réticences, Rossetti acceptera et réalisera alors des démarches administratives pour exhumer le corps d’Elisabeth. Il obtiendra, on ne sait pas trop comment l’accord en octobre 1869. Il se rendit donc sur la tombe de sa femme, de nuit et non pas de jour afin de ne pas attirer la curiosité environnante, mais aussi pour éviter les éventuels retombés médiatiques. Avec l’aide d’autre personnes donc les identités ne seront pas publique, même si on peut se douter que dans le lot de personnes devait se trouver au moins la police ou un membre officiel, ils procédèrent à l’exhumation et l’ouverture du cercueil. L’ensemble des personnes présentes furent troublées de trouver Elisabeth, dans un état illogique, en effet malgré le temps passé, aucun signe de décomposition n’était visible et ils eurent même l’impression que les cheveux de la femme avaient grandie, sa beauté était telle qu’il était difficile de croire quelle été morte.

Sûrement par respect et malgré leur découverte et après avoir repris le recueil, le cercueil fut refermé et remis en place. Suite à cette exhumation Rossetti, sombra d’avantage, ayant des remords par rapport à sa précédente action. Ses remords, furent-ils qu’il tentera de se suicider de la même façon que sa femme en 1872.

Bien sûr est malgré la discrétion de l’exhumation, des rumeurs firent leur apparition. Le sujet principal fut le fait de la découverte d’un cadavre donc la mort n’avait pas eu d’effet. C’est ce qui inspira Bram Stocker, l’auteur de « Dracula ». Dans l’histoire Lucy Westenra inhumée dans un cimetière donc le nom est kingstead cemetery et revenant des morts sous une forme vampirique.
C’est d’ailleurs lors de la publication de cette histoire que les rumeurs d’apparition fantomatique commenceront à faire surface sur le lieu. C’est aussi suite à cette histoire que le nom du vampire d’highgate apparaîtra. 

 

La légende du vampire commença avec une lettre envoyée au journal local par David Farran, un passionné d’occultisme qui avait pour habitude de se rendre avec d’autres passionnés dans le cimetière. Dans cette lettre donc voici une photo, il raconte avoir vue un personnage ou plutôt une entité surnaturelle grise le 24 décembre 1969. Le contenu de cette lettre explique expressément avoir vue une silhouette habillée d’un grand manteau qu’il prît d’abord pour un visiteur qui tentait d’effrayer les passant. En effet, il y avait déjà des rumeurs de présence de vampire et il dit s’être rendu compte que son environnement changé, un froid gagné la zone où il se trouvait. Il en conclut donc qu’il s’agissait bien du vampire. Il dit avoir récité une incantation dans sa tête, à la suite la « présence » aurait disparu. Il demanda des témoignages d’autre adepte qui aurait été témoin de phénomène paranormaux. Il obtiendra de nombreux témoignages donc les auteurs enverront des courriers dans le même journal local que Farran. Parmi cela des apparitions de fantômes, donc un sur un vélo, des apparitions de visages, de spectre, de forme surnaturelle.

 

Bien sûr après cela, la rumeur se propagea et des chasseurs de vampires firent leur apparition, l’un d’entre eux ira jusqu’à écrire lui aussi une lettre au journal local en racontant qu’un groupe d’occulte, aurait réveillé le vampire, un puissant seigneur médiéval qui pratiquait la magie noire de son vivant dans son pays d’origine la Roumanie. Il affirma que le cercueil de ce vampire fut transporté de Roumanie à la chapelle du cimetière d’highgate. Il avouera par la suite quelque temps plus tard que cette histoire était fausse, mais la légende amplifia avec toujours plus de témoignage de présence surnaturelle.

En mars 1971, la légende amplifia suite à la découverte de cadavres de renard vidés de leur sang. Cette trouvaille mit le feu aux poudres et des gens se transformeront en chasseurs de vampires se regroupant au cimetière afin d’y tuer ce seigneur. Malgré une nuit d’attente, aucun vampire ne se fit voir. Certains diront que le vampire avait pris peur dû à la présence de la foule de chasseurs de vampire amateurs présent dans le cimetière.
En tous les cas, les conséquences de cet acte fut désastreuses pour le cimetière, qui subit des dégâts important, vol, tombes endommagés, cadavre exhumé. Bien sur ses faits seront volontairement cachés et cette histoire fût oublié.
David Farran fut arrêté alors qu’il essayait de grimper un des murs du cimetière avec un pieu. Il essaya de se défendre en disant que le vampire était mauvais et qu’il fallait le tuer.

Par la suite a part quelques témoignages de personnes disant avoir vue une silhouette assez grande dans ce cimetière et après une enquête de la police qui ne sachant pas quoi chercher finirent par laisser tomber, on entendit plus beaucoup parlé de cette histoire. En revanche, le cimetière se transformera en lieu de culte satanique. Des amateurs de rite satanique se retrouvaient dans le cimetière. Bien sur les dégâts dans le cimetière amplifia et des cadavres furent de nouveau exhumées. Parmi les dégâts en plus, des cadavres exhumer, des tags, des tombes abîmées en autres méfaits furent constatés.

De nos jours, je n’ai pas trouvé de nouveaux témoignages. On peut à mon avis largement se dire qu’une fois de plus, l’effet de groupe et l’effet médiatique est à la base de cette légende. Je vais même conclure par une pensée qui me vient : heureusement que ce lieu est maintenant protégé et surveiller…

 
 

Date de dernière mise à jour : 18/06/2021