Créer un site internet

Les château fort

 
 

Nous vous présentons souvent des châteaux médiévaux, qu’il soit suivi par des légendes de hantise ou simplement que nous avons visités, la France est un des pays les plus riches en château-fort. Qu’ils soient en ruine, en cours de rénovation ou simplement bien conservé, j’ai toujours adoré les châteaux pour leurs histoires, leurs architectures, mais aussi pour ce qu’il représente.

En revanche, je n’ai jamais fait d’article concernant les éléments constituant un château-fort.

Ayant souvent une ressemblance au niveau des pièces constituant chaque château-fort, il faut savoir qu’ils ne sont pas construits en copie conforme. Il y a donc parfois des différences à savoir des éléments en plus, d’autre en moins tous dépendaient de qui était décidé par le seigneur des lieux.

La basse-cour est une zone extérieure protégée par une première muraille d’un château.

La palissade est un ouvrage en bois formé de poteau enfoncés dans le sol et relier solidement entre eux pour former une sorte de clôture. La palissade formée la première défense du château. Le haut de ses « poteaux » était taillé en pointe.

La lice est l’espace entre la palissade et les douves.

Les douves sont des grands fossés qui se trouvent près des remparts et tous autour du château, parfois remplie d’eau, ils servent à éviter la mise en place d’armement ou d’échelle que des envahisseurs pouvaient utiliser. 

Le pont-levis est un ouvrage en bois qui forme un pont, ce pont a deux fonctions, en position ouverte, il permet d’entrer dans l’enceinte du château en chevauchant les douves, en position fermée, il bloque l’accès à l’entrée du château et condamne la herse.

La herse est une porte de métal quadrillée permettant de fermer l’entrée du château, elle est conçue pour résister au forçage. Son ouverture est manuelle via des contrepoids ou via un système de palan.

Les murailles sont un ensemble de murs fortifiés qui ceinture le château qui servait à sa protection. Le château pouvait comporter deux murailles successives. Sur cette muraille, une poterne peut être intégrée. Cette porte permettait aux habitants de sortir discrètement du château à l’insu de l’assiégeant.

Les bretèches sont une sorte de balcon couvert positionnée sur une fortification ayant la fonction d’abriter un garde donc la fonction était de surveiller les parties importantes du château (par exemple l’entrée).

Le chemin de ronde est en hauteur des murailles, il s’agit d’un chemin aménagé permettant de réaliser des rondes et peu être ouvert (surveillance extérieure) ou couvert (surveillance intérieure).

Le parapet construit sur la muraille est un mur à hauteur d’appui permettant d’éviter la chute des gardes par-dessus la muraille.

Les hourde peuvent être construits en haut de la muraille ou d’une tour, il s’agit d’une sorte d’échafaudage en bois solidement construit, qui joue le rôle de défense.

Le donjon est une sorte de tour qui est réservé aux appartements du seigneur, cette tour peu aller avec le logis qui est un ensemble de pièces réservées au seigneur et à sa famille.

Les tours de garde, sont un ensemble de tours de surveillance des gardes étaient organisés pour faire des tours de garde afin de veiller à la tranquillité du château.

La haute cour était plus petite que la basse-cour, mais entourée d’une petite muraille.


L’ensemble de ses constructions pouvait être équipé de meurtrières qui sont des sortes de fenêtres permettant aux gardes de pouvoir tirer des flèches via ces ouvertures, mais aussi de pouvoir surveiller les ennemis, tous en restant le plus discret possible. 

Parmi tout cela, il y avait aussi une pièce permettant un certain confort qui sont les latrines qui en réalité sont des toilettes, presque toujours positionner derrière un four (à pain par exemple) pour permettre de chauffer cette zone, il s’agissait en général d’un conduit maçonnique qui descendait jusqu’à une fosse ou parfois dans les eaux des douves.
Pour finir, on trouvera parfois des oubliettes, qui sont en gros des prisons ou les prisonniers était laissé jusqu’à la fin de leur vie. 

Date de dernière mise à jour : 19/12/2022

×