Les druides

 
 

Magiciens, professeurs, mathématicien son entre autres les fonctions qui sont attribués à ces personnages, mais qui sont en réalités les druides ? J’ai fait quelques recherches sur cette pratique le druidisme.

Apparût au 2e millénaire avant J.C. le druidisme se veut une tradition orale, vous comprendrez donc la raison du peu d’écrits concernant cette pratique et donc des nombreuses incertitudes qui en découlent. En tous les cas, les druides sont initialement reliés aux peuples celtes.

Pendant l’âge de fer, vers 1200 avants, notre ère, le druide représentait la personne qui détenait l’autorité spirituelle, c’est un érudit formé à la magie blanche, aux sciences divinatoires, à la médecine, au chant et à la musique, à la philosophie et pour finir, il détient aussi l’autorité religieuse. À cette époque, les druides celtes formaient un groupe de personnes distinctes du reste de la société. Ils s’occupaient également de la gestion administrative, judiciaire (puisqu’ils pouvaient être juges et décideurs des lois), ils pouvaient conseiller les rois et les chefs, mais aussi s’occuper de la médecine (physique et spirituelle).

L’origine du mot druide reste contestée, d’après mes informations la traduction serait « le très savant », c’est du moins ce qui revient le plus souvent.

En regroupant les diverses sources, les Archéologues ont réussi à tracer les croyances des peuples celtes et donc des druides. Le principe de l’autre monde est une des nombreuses croyances, ce lieu surnaturel est destiné aux âmes et aux esprits des morts. Les druides se servaient de potion, de transe ou de diverses rituels pour permettre au vivant de visiter ce lieu qui en temps normal n’est pas accessible aux personnes vivantes. Les Celtes avaient la croyance en la réincarnation des âmes et esprits qui s’était rendu dans l’autre monde puis retournés sur terre. 

Il faut savoir aussi que le caractère sacré de toute vie est important pour les druides, que ce soit la vie d’un humain, mais aussi celle des animaux. L’image des druides proche de la nature, de l’environnement, de la flore et la faune est une idée qui se rapproche de la vérité. En effet il est enseigné que pour atteindre de haut niveau de vitalité et d’énergie, il faut être en harmonie avec son environnement et montrer du respect envers toute forme de vie qu’elles soient animalières, végétales ou encore humaines.

Le druidisme n’a pas de symbole officiel même si le Triskel reste le plus souvent utilisé, les trois branches symboliseraient les éléments suivants : pour la première branche le ciel, la terre et la mer, une deuxième branche symboliserait la mort, la renaissance et la vie et la dernière représenterait le passé, le présent et le futur. L’ensemble de ses éléments serait les éléments les plus important de la nature et de la vie dans le monde celte.

Le gui, est aussi un symbole utilisé par les druides, il symbolise la continuité de la vie. Il pouvait être utilisé aussi bien en été qu’en hiver puisque la plante pousse en toutes saisons.

Un autre emblème est reconnu par les druides, il s’agit d’un symbole nommé l’Awen, selon de nombreux druides modernes ce symbole porte en lui une grande puissance. Il s’agit d’un mot gallois et breton qui correspond à l’inspiration divine d’une tradition poétique galloise.
Pour finir, le chêne, un arbre impressionnant et utilisé par de nombreux pratiquants du monde ésotérique. Cet arbre incarnerait l’énergie nécessaire à la pratique de la magie. C’est notamment le cas des sorcières donc la pratique de la magie tourne entre autres autour de cet arbre majestueux. 

De nos jours, le druidisme est toujours présent principalement en Irlande, dans les Asturies, en Bretagne et dans le pays de Galles. Même s’il y a des différences avec le druidisme d’antan du fait de l’absence d’écrit officiel, les groupes druidiques actuels appliquent un maximum de pratique de leurs ancêtres, donc les croyances et leurs façons de penser reste la base du druidisme.

J’ai essayé durant la rédaction de l’article de rechercher des personnes qui pratiquent le druidisme afin de pouvoir en échanger avec eux et simplement les interviewer sur cette pratique. Hormis certaines personnes qui se disaient membres de groupes druidiques donc certains doutes dans mon esprit ont fait que j’ai préféré laisser tomber. En revanche, si vous êtes sérieux et pratiquant du druidisme, n’hésitez pas à me contacter. 

Date de dernière mise à jour : 18/09/2022