Créer un site internet
Séquence paranormal

Le monstre du Loch Ness

 

 

La légende du Loch Ness

Bienvenue en Écosse, précisément dans les Highlands dans un lac, désormais, célèbre le Loch Ness. La célébrité, donc il fait preuve est dû à la présence d’une légende. Du nom de Nessie, il est aussi connu sous le nom plus commun du monstre du Loch Ness. Apparut la première fois dans la légende moderne en 1933, dans ce lac qui fait partie d’un ensemble de trois lacs, donc le plus connu est celui-ci.
Je pense qu’il n’est pas nécessaire de vous mettre la première photo de ce monstre, en effet celle-ci tourne énormément sur Internet. Beaucoup de recherches ont été réalisées par des scientifiques, mais rien à ce jour n’a pu vraiment prouver l’existence d’un monstre.
En Écosse, on peut trouver en plus de lieux « hantés » pas mal de légende autour de monstres d’eau. Ces créatures des eaux appelées « dragons des eaux celtes » semblait gardaient jadis le trésor de chefs enterrés dans les lochs (lacs), ses dragons ou chevaux des eaux qui ont la particularité de noyers les voyageurs imprudents.

Une des légendes du monstre pourrait être originaire d’un récit « la Vita Colombae » qui raconte le miracle d’un moine irlandais nommé sainte Colomba, qui en 565 aurait sauvé un de ses disciples qui tenté de traverser le lac à la nage afin de rapporter une barque échouée. 

Quand un monstre fit surface et se précipita sur lui, en rugissant avec une gueule bien ouverte. Le moine aurait pratiqué le signe de croix et invoqua la puissance de son dieu et tous en criant au monstre de ne pas toucher le malheureux. Nessie alors effrayer ou abasourdie par ces incantations, retourna à l’eau en laissant sa potentielle victime.

Une autre explication, plus scientifique explique que ce lac dispose d’une couche thermique d’inversion, qui pourrait être à l’origine de mirage. Cette couche d’inversion qui est en réalité la zone de transition thermique entre les hauts des mers et les eaux du lac, rendrait possible la présence de mirage faisant passer des troncs d’arbre ou objet pour des monstres. Il faut savoir qu’avec les différences de temps et de température en complément des couches d’inversion, les mirages sont fréquent.
Une équipe de scientifique à en juin 2018, prélevé 200 ADN différents dans le lac, après les recherches les résultats, ont été sans appel, aucune trace d’adn d’espèces disparut n’a pu être mis à jours dans ce lac, en revanche pas mal de séquence ADN d’anguilles ont étaient répertoriés. Cette découverte permet de confirmer éventuellement la possible présence d’anguille plus grosse que la moyenne. Mais les chercheurs confirment que les nombreux témoignages de personnes qui auraient aperçu « Nessie » sont dus aux conditions climatiques du Loch Ness.
Il faut aussi savoir que des phoques sont présents de temps à autre dans le lac. Cet animal avec l’aide des couches thermique d’inversion peuvent nous faire paraître un petit animal pour un grand.

Je vous laisse faire votre propre opinion et surtout si vous avez des informations complémentaires, n’hésitez pas à me contacter. 

Date de dernière mise à jour : 20/09/2021