Créer un site internet

Îles franco-Normande

Un morceau d’Angleterre proche de la France, ce sont les deux îles que je vais vous présenter. Les îles de Guernesey et de Jersey sont deux îles qui font partie de deux bailliages différents celui de Guernesey qui englobe les îles Herm, Sercq et Aurigny et celui de Jersey qui comprend les îles des Ecréhou et des Minquiers. La particularité de ses bailliages réside dans le fait qu’elles sont autonomes administrativement. Elles sont liées à l’Angleterre, mais par accord constitutionnel, chaque île dispose de son propre parlement, de sa propre monnaie enfin bref elles sont totalement autonomes.

Commençons par l’île Guernesey de 63,4 km² situés à 44 Km des côtes normande. Cette île est habitée depuis la préhistoire. Un paysage anglais avec un mélange de culture anglaise et française, idéal pour les balades à vélo ou à pied parmi une flore semi-présente sur l’île.

Cette île de plus de 62 000 habitants répartie en 10 paroisses (en France, on appelle cela des communes.) donc la capitale est St-Peter Port.
Pour finir, il faut savoir que l’île a été l’île d’accueil de Victor Hugo qui a décrit l’ensemble de ses îles comme « des morceaux de France tombés à la mer et ramassés par l’Angleterre ».

 

 

 

AURIGNY (Alderney) :
À 15 Km des côtes du Cotentin à 32 Km au nord de Guernesey est l’île plus proche de la France et de l’Angleterre, mais aussi la moins Normande des îles de la Manche. Cette île a été particulièrement utilisée lors de la Seconde Guerre mondiale, donc le réseau important de fortification construit à l’époque Napoléonienne ont été prolongées sous l’occupation allemande. Une particularité unique de cette île, elle est traversée par une ligne ferroviaire qui comporte une locomotive et deux wagons déclassés du métro londonien, qui permet une balade en train d’une demi-heure. Les touristes peuvent aussi profiter d’une flore et faune sauvage, importante. Pour les amateurs, un terrain de golf est aussi disponible dans un cadre agréable.

 

 

 

SERCQ (Sark) :
Chaque île a sa particularité, sur celle-ci, pas de voiture, les seuls moyens de transport sont les vélos, les tracteurs, les calèches ou à pied. Cette île se trouve à 40 minutes en bateau de l’île de Guernesey. Sercq est un îlot rocheux qui est le dernier état à être resté féodal, en effet, cette île est dirigée par un seigneur. Ce seigneur réside sur l’île qui dispose d’une seigneurie abritant des plantes exotiques que la dame de Sercq et son petit-fils ont introduit sur l’île, il y a aussi un musée de l’occupation présentant des objets d’époque et de nombreuses grottes.

HERM :
À 20 minutes en bateau de St Peter Port, Herm est la plus petite île de 2,5 km sur 800 mètres de large elle ne dispose que d’un hôtel, deux pubs et deux cafés qui offrent une vue sur la mer. Environ 60 habitants y vivent toute l’année et comme à Sercq les véhicules y sont interdits. Cette île incarne la paix et la tranquillité.

Continuons avec l’île de Jersey qui est la plus grande de la manche (14,5 Km pour 8 KM) pour une population de plus de 102 000 habitants d’une superficie de 116 KM² donc la capitale est St Helier.

Elle se trouve à 20 KM des côtes françaises. Vous pourrez découvrir et profiter d’une vaste étendue de sable qui fera le bonheur des passionnés de plages. Les randonneurs quant à eux pourront se perdre dans les nombreux chemins et routes de campagne tandis que les fleurs sauvages y poussent en abondance.
Jersey est aussi une ville historique avec des châteaux, des manoirs et des menhirs. C’est aussi une île gastronomique qui possède à ce qu’on dit des succulents fruits de mer, des légumes fraîchement cueillis qui poussent dans un environnement agréable, avec un air marin.

Des promenades à vélo, à pied, à cheval, du surf, du golf, font de Jersey une île sportive, agréable. Pour finir, Jersey est surnommée « l’île aux fleurs » et a même été une des premières destinations à remporter le statut de destination « Green Globe » pour la protection de l’environnement.
 

Les Ecréhou :
Situés à l’ouest du Cotentin, entre Barneville-Carteret et Jersey (un peu plus de 11 Km), l’archipel des Ecréhou est un ensemble d’îles et de rochers qui ne comporte que quelques maisonnettes sans électricité, ni eau courante.
Les Minquiers ont sensiblement la même typologie que les Ecréhou, formés de deux îles et de très nombreux îlots. Aucune habitation n’est possible dans ces îles.

Il faut préciser plusieurs choses si vous désirez vous rendre en visite sur ses îles. D’une part, sachez qu’étant donné qu’elles sont autonomes cela implique qu’elles ont leurs propres monnaies (livre jersiaise pour Jersey et livre Guernesiaise pour Guernesay) que vous devez échanger dès que vous serez arrivés sur l’île, vous pouvez aussi utiliser la livre sterling. Les livres de Jersey sont souvent acceptés à Guernesey, mais ce n’est pas souvent le cas à l’inverse, il en va de même pour l’Euro, en revanche attendez-vous à recevoir l’éventuelle monnaie en livre. Pensez en revanche à échanger vos livres en Euros avant de partir des îles, car il n’est pas possible de les échanger sur le continent.

D’autre part, prévoyez aussi votre passeport, il est obligatoire pour pouvoir accéder à ses îles. Il faut aussi savoir que les trajets en bateau sont payants et les prix moyens sur les îles sont un peu plus cher qu’en France. N’oubliez pas de déclarer les produits achetés sur les îles, étant donné qu’elles ne sont pas membres de l'Union européenne, les restrictions douanières s’imposent.

Même s’il y a pas mal de choses à prévoir pour se rendre sur les îles, je pense que cela vaut le détour.

 
 

Date de dernière mise à jour : 24/07/2022