L'île madame

Dans la série Charente maritime, après le Ford Boyard, je souhaite vous faire découvrir une île que j’ai découverte très récemment. Il s’agit de l’île Madame. En effet, le nom n’est pas commun. Cette île baigne dans le golfe de Gascogne au large des côtes de la Charente-Maritime, elle appartient à l’archipel charentais. Elle est située sur la rive gauche de l’estuaire de la Charente, entre la presqu’île de Fouras et celle d’Aix. 
L’île madame est la deuxième plus petite île charentaise qui est par leurs tailles décroissantes, Île d’Oléron, île de Ré, île Madame, île de Nôle. L’île est reliée au continent par une voie de sable et de galets du nom de « Passe aux Bœufs ». Longue d’un kilomètre uniquement accessible par marée basse. Cette passe est utilisée de façon régulière en période estivale par les touristes. Cette île renferme quelques monuments.

 

« Le puits des insurgés », il s’agit d’un puits construit avec une main d’œuvre gratuite par le biais de détenue en 1871. Une source d’eau existante à proximité du fort Madame permettant l’alimentation en eau de l’île. Mais cette source devient insuffisante et c’est pour cela que le puits des insurgés a été fabriqué. Les matériaux utilisés sont récupérés de batteries qui font fasse à la passe aux filles. Mais avec les siècles et l’érosion, celui-ci est aujourd’hui éloigné de 15 à 20 mètres du rivage, il a été restauré en 1995, mais en 2013 la passerelle d’accès est dans un état déplorable est interdite d’accès, puis supprimée.

Crédit photo: Wikipédia

Crédit photo: Wikipédia

Cette île renferme aussi un fort, qui comme le fort Boyard a servi de prison durant la période révolutionnaire (1871 - 1872) le fort accueillera 1250 détenus. Des fortifications sont construites en 1685, avec la construction de deux batteries équipées de canons. Quelques années, plus tard, viennent s’ajouter le fort de l’île Madame et des casemates. L’ensemble de ses bâtiments son créer pour la protection de l’île d’Aix et de l’arsenal maritime, en proie à de nombreuse attaques de la marine anglaise.

L’île Madame est une toute petite île d’une superficie de 0,78 KM², d’une longueur de 800 mètres et d’une largeur de 400 mètres, le tous en forme de rectangle. Au nord de cette île, on peut trouver une sorte de chemin appeler la passe aux dames, mais attention cette passe peu être dangereuse en période de marée haute, car ce chemin est submersible, ce phénomène est le même qu’au Mont-Saint-Michel. 
On peut trouver sur cette île une entreprise Aquacole, ou les touristes peuvent séjourne (il s’agit d’une auberge) et déguster les produits de la récolte de l’entreprise. Il est possible aussi de trouver un camping. Ces « commerces » touristiques favorisent donc la venue des touristes.

Crédit photo: Wikipédia

         Crédit photo: Wikipédia

Concernant l’histoire de l’île, il existe un doute entre deux versions. En effet, l’origine proviendrait soit ; d’Anne de Rohande de Soufise (maîtresse de Louis XIV) qui pourrait avoir appelé ses différents domaines Madame, mais je n’ai pas pu prouver cette information. Sois d’une abbesse de l’abbaye aux dames de sainte dont le titre était monsieur de madame de Sainte.

Au nord de l’île une grande croix faites de galets posés sur le sol marque l’endroit où sont ensevelis 254 des 829 prêtres qui furent déportés à la révolution française lors d’une page sombre de l’histoire, en souhaitant créer une église nationale dont les serviteurs devaient être fonctionnaires de l’état. Mais certains religieux, on refusait de prêter serment à la constitution civile du clergé décrétée en juillet 1791. Ce qui leur valut d’être déportés et décédés dans ce lieu. À la suite de cela un sanctuaire a était créé afin que chaque année les chrétiens puissent se rendre en pèlerinage pour rendre hommage à ces prêtres.

Mais cette île est reliée au continent par la passe comme indiqué plus haut. À la suite de cela, un sanctuaire a été créé afin que chaque année les chrétiens puissent se rendre en pèlerinage pour rendre hommage à ces prêtres. Pour permettre la protection de l’arsenal de Rochefort, défendre l’estuaire de la Charente et armer les vaisseaux en rade de l’île d’Aix cela impliquait la présence d’un port et dans ce port d’une flottille de barques d’où le nom « Port des barques ». Aujourd’hui encore de nombreuses barques sont présentent sur dans ce port.
Même si je n’ai jamais été là-bas, le peu que j’ai pu voir, il est clair que les paysages sont vraiment magnifique. J’en profite pour remercie Christelle (CRICRI), modératrice de la page séquence paranormal et du groupe SOS, pour m’avoir indiqué et fait découvrir ce lieu unique.

 

Crédit photo: Christelle (Staff séquence paranormal)

Crédit photo: Christelle (Staff séquence paranormal)

Crédit photo: Christelle (Staff séquence paranormal)

Date de dernière mise à jour : 29/09/2020