Plan d'eau Mézière Écluzelles

Ce qui devait normalement être une simple vidéo découverte, fini en fin de compte en article qui paraîtra donc sur le site. Certains lieux apparaissent tout d’abord simple, sans histoire et en fin de compte, lors d’une visite, ils deviennent plus intéressants que prévu.

Lors de notre visite qui en plus avait un intérêt pour la chaîne était aussi l’occasion d’une balade en famille, nous nous sommes préparés (surtout ma fille et moi qui ne sommes pas des courageux sportifs) pour une marche de 5,5 kilomètres qui est la circonférence de l’étang (sans compter les divers petits lacs et étangs autour de celui-ci) soit 110 hectares.

Nous arrivons au sein d’un magnifique étang qui est un ENS (espace naturel sensible), on peut remarquer une multitude d’oiseaux, les services spécialisés dans la préservation des espèces, nous aide à les reconnaître via des affichages. Nous croisons pas mal de coureurs, mais aussi de marcheur sur la large bande en calcaire aménagé pour les promeneurs.

Du nom du plan d’eau Mézières-Ecluzelles, nom des deux villes donc fait partie l’étang. Cet espace est situé dans la vallée de l’Eure au sud de Dreux. En plus des coureurs et promeneurs, l’étang est idéal pour les pêcheurs et les amateurs de sport nautique. Une base nautique est présente sur ce plan d’eau, cette dernière propose diverses formations nautique, certains permis bateau. Il est possible aussi de faire de la voile, le CND (centre nautique du pays drouais) propose aussi des balades en bateau.

Nous avons pu croiser des amateurs de nature, plus précisément d’oiseaux puisqu’il était équipé d’appareil photo avec de très grands objectifs. Un lieu d’observation a aussi était mis en place pour permettre une observation discrète des espèces.

Au milieu de cet étang, se trouvent plusieurs petites îles, qui servent principalement aux oiseaux. Une des petites îles m’a laissé sans voix, quand je l’ai filmé, j’ai pu via l’écran de ma caméra voir des dolmens. C’est principalement cela qui m’a poussé à faire des recherches sur ses derniers.

Les dolmens d’Écluzelles sont aussi appelés les dolmens « Pierre Pucre », datés de plus de 5 000 ans et quelques, des tailleurs de silex l’on façonnait au centre de la prairie (oui, avant d’être un étang, c’était une ballastière, une carrière où l’on exploitait les matériaux de construction.). Le dolmen fut menacé en 1967 par des carriers qui pour étendre des sablières, on creusait au plus proche de ses derniers, ce qui a entraîné leurs écroulements. La reconstruction fut réalisée d’une part par le maire de l’époque, qui sera rejoint par le directeur des antiquités préhistoriques de la région centre et de bénévoles.

Par la suite, une équipe de sapeur du 8e régiment de génie de Versailles équipé de quatre cents madriers, parvint au terme d’un mois de combat à remettre d’aplomb les dalles et tables de trente tonnes. Malheureusement, en croyant bien faire, ils ont bétonné les sous-sols de celui-ci, enfermant à tout jamais les secrets de la chambre funéraire.
D’une propreté irréprochable, notamment grâce aux agents municipaux que nous avons pu croiser qui vont jusqu’à se mouiller pour enlever les déchets que certaines personnes peu sympathiques laissent traîner. Il y a aussi des tables et des barbecues disponible qui permettent des soirées en famille ou en amis assez sympas.

Un endroit fort sympathique. Nous n’avons pas pu filmer les lacs et petits étangs annexes au principal. Mais il est prévu pour nous d’y retourner et cela donnera la possibilité de faire une deuxième partie de vidéo. Je vous conseille cette promenade, bien sûr tous en respectant l’endroit et la nature de ce dernier.

 
 

Date de dernière mise à jour : 26/06/2022

×